Histoire

Le rugby a commencé tout petit à MARCOUSSIS dans le cadre des activités sportives scolaires du championnat USEP de Seine et Oise dans les années 60.

Le directeur de l’école était Elie MICHEL, également Maire adjoint de la Commune, et l’instituteur entraîneur M.BASSALER.

La naissance

Le 14 juin 1969 se tenait l’assemblée constitutive d’un club de Rugby à Marcoussis. Les 10 participants élisaient son premier bureau en présence du maire adjoint aux Sports, César ARPINO.

Le président était Edouard COULAREAU, le vice-président Jean-Louis CARLIER, le secrétaire Francis ARRANGER et le trésorier Constant PASSION. Les délégués auprès de l’ ASM pour représenter le Rugby étaient Maurice DUMAS et Michel LEME.

Le montant de la cotisation s’élevait (si l’on peut dire) à 30 (oui trente) francs dont 22 francs pour l’assurance.

Le premier entraîneur était Henri BASCAINQ, ancien demi de mêlée de La Voulte et international B.

La première saison

La première saison se terminait avec un effectif de 41 membres. Il y avait beaucoup de débutants, des anciens élèves de l’école d’Elie MICHEL et quelques joueurs expérimentés des PTT PARIS XV.

Les déplacements se faisaient en voitures particulières. Pour les matchs à domicile, nos adversaires avaient les douches de la petite salle des loisirs à leur disposition. La cotisation était toujours à 30 francs pour les seniors et les juniors et à 15 francs pour l’école de Rugby qui était déjà en formation.

Au concours du jeune rugbyman, 3 juniors représentaient les couleurs de l’ASM : Jean et Sylvain MICHOU et Didier PETIT. La première assemblée générale du 30 mai 1970 élisait un bureau plus étoffé avec un secrétaire adjoint Alain CIMADOR et un trésorier adjoint Maurice DUMAS ; le nouveau trésorier étant Pierre CHARRIER.

Le Rugby à Marcoussis était parti pour une longue aventure.

L’enfance

1971 : le terrain de l’Etang Neuf étant en réfection, les matchs « à domicile » ont lieu à Palaiseau, Saclay ou Arpajon . 47 membres sont au club.

1972 : 54 membres. Les cotisations montent à 40 F. pour les joueurs, 60F. pour les dirigeants. Il faut toujours se payer les transports et le lavage des maillots. Mais c’est l’accession à la 3ème série, la création du Comité départemental de l’Essonne et la création de l’école de Rugby dans le cadre du collège des Acacias.

Les minimes sont champions de l’Essonne USEP.

A la fin de la décennie, le 25 mai 1980, le club tient sa 12ème assemblée générale et compte 65 membres.

Le 1er clubhouse, aménagé par les joueurs et les dirigeants, ouvre ses portes au Baillage sous la présidence de Pierrot LAPEYRE et le parrainage de Jean Montaru, maire de Marcoussis.

Les années yo-yo

1982 : retour en 4ème série, le club compte 70 membres. 1984 : remontée en 3ème série et pour la première fois de son histoire, l’ASM Rugby se qualifie pour les phases finales du championnat de France. Elle rencontre à Noyon (60) l’US Givet (08) et perd 32 à 6. En 1985, c’est le retour en 4ème série.

En 1986, le club est demi-finaliste du challenge Majerus (4ème série) face à Ermont. Puis 1987 voit le club atteindre la barre des 100 membres, accéder à la 3ème série et se qualifier pour le championnat de France de 4ème série. A Montargis (45) en 32ème de finales c’est une nouvelle défaite contre St Laurent des Eaux (45) par 24 à 9. Cette année-là, les 3 premiers sélectionnés du club intègrent l’équipe Cadets de l’Essonne ; ce sont Benjamin Arranger, Enguerran Marty et Stéphane Satorra.

En 1988 les clubs de l’AS Marcoussis et de l’US Limours signent un accord d’entente. La Confrérie des Bérets fraisés voit le jour : les 4 membres fondateurs – Bibino, Régi, Boub et Jérôme – nomment ses membres pour leur convivialité, leur esprit rugbystique fraisé et leur dévouement à la cause du monde d’Ovalie marcoussien. Elle compte aujourd’hui 28 membres. 1989, on fête la révolution et la montée en 2ème série. 1990, c’est le retour en 3ème série mais les jeunes explosent. Pour la 1ère fois une équipe juniors est engagée dans une compétition officielle du comité d’Ile de France. Les cadets font encore plus fort sous la houlette de Gérard LAFON et Jean-Claude CADRIEU, alias « Jo-Victor » et « Bill ». Invaincus en phase qualificative d’Ile de France, ils participent aux play-off du championnat de France cadets.

Chacun se souvient de la venue du grand AS Montferrand au stade de l’Etang Neuf et des 250 spectateurs dans les tribunes et sur le pourtour du terrain. En 1990, le junior Enguerran Marty est sélectionné en équipe d’Ile de France juniors 1ère année et participe au tournoi de Tarbes, véritable championnat de France des Provinces. En 1991, les joueurs aménagent les combles des communs du château des Célestins. Grâce aux matériaux fournis par la municipalité et le maire Daniel HOCHET, et aux 1 200 heures de main d’œuvre gracieusement offertes par les rugbymen, ces derniers peuvent emménager dans le club house actuel.

L’ascension

L’année 1993 est encore une bonne année avec la montée en 2e série et la qualification pour le championnat de France de Sème série. En 1995, l’ASM remporte son 1er trophée officiel, le challenge Bacqueyrisses réservé aux clubs franciliens de 2e série, contre l’AS Poissy (78). Puis vint 1996 avec la montée en P » série et la qualification pour le championnat de France de 2e série. En 1997 le Rugby remet le couvert. Nouvelle montée pour la Promotion d’honneur et nouvelle qualification pour le championnat de France de 1èr série. Le club est alors classé 76e en Ile de France sur 220.

Depuis sa prise de fonction en 1991, l’entraîneur Sir Woodart, Dominique BOIZART, nous a fait vivre une belle ascension. En 1998, ce sont les juniors qui prenaient le relais.

Ils se qualifiaient pour le championnat de France juniors réservé aux clubs de 3e division nationale et de séries régionales et parvenaient en 16e de finale. C’est encore « Jo- Victor  » LAPON qui opérait comme entraîneur.

Aujourd’hui

Le club va bientôt atteindre les 200 membres. Les seniors essaient de digérer leur rapide ascension. Les juniors veulent renouveler leur exploit de 1998. Les cadets rêvent de les imiter. L’école de Rugby qui compte plus de 60 membres accueillent les jeunes pousses des cantons de Limours et Monthléry et va devenir le pôle d’attraction rugbystique du Nord-Hurepoix. Il faut dire qu’ils sont à bonne école avec le chef d’orchestre Patrick GUYMARD et son aide  » John Fitzgierac  » dit Jean-François GIERAK.

Que de chemin parcouru depuis l’initiative des 10 membres fondateurs du 14 Juin 1969. Après 30 années épiques, l’époque des 30 glorieuses commence avec toujours le président fondateur Edouard COULAREAU parmi les dirigeants et le bureau composé du « PDG » Jean-Michel RAIMBAULT, du trésorier « Joss Randall » Pierrot LAPEYRE et du « Secrétaire Perpétuel » Michel NOËL prêts pour de nouvelles aventures.

Que la fête continue !

M.N.

Powered by WordPress | Designed by: photography charlottesville va | Thanks to ppc software, penny auction and larry goins
Aller à la barre d’outils